Projets passés

Before and After

 

Présentation

Before and After a consisté à amener des femmes en situation précaire à utiliser l’écriture et la photographie à des fins thérapeutiques. Pour réaliser ce projet dans lequel des écrivains et des photographes professionnels ont accompagné les participantes de septembre 2013 à mai 2014, la Fondation Metropolis bleu est allée rencontrer, dans des centres d’hébergement de Montréal, des femmes anglophones qui ont vécu ou qui vivent encore des moments difficiles, et qui ont trouvé refuge dans ces centres d’accueil. Afin de respecter la pudeur et les blessures des participantes, et en collaboration avec nos auteurs, nos photographes et les équipes sur place, nous avons adapté le calendrier et le contenu du projet en fonction des situations personnelles de chacune de ces femmes, pour mieux leur permettre de s’exprimer sur leur passé, leur présent et leur avenir.

À travers le projet Before and After et par la pratique de l’écrit et de la photo, nous désirions offrir à ces femmes en grande difficulté la possibilité de mettre en mots et en images leurs émotions utilisant leur don incroyable pour la narration, la poésie, le lyrisme ou encore l’humour, et ce, sans misérabilisme. Nous sommes fiers d’avoir rassemblé dans un livre les témoignages du formidable courage et de l’espoir immense qui animent ces femmes, et qui, nous le souhaitons tous, conduiront celles-ci vers un avenir plus radieux.

Ce projet a bénéficié du support financier de Patrimoine Canada et de amazon.ca et de donateurs individuels qui participent aux activités-bénéfices de la Fondation Metropolis bleu.


Le livre numérique

Consulter ou télécharger le livre numérique Before & After, en format pdf (148M0) ou en format epub (75Mo)


Before and After dans les médias

Entrevue à l’émission All in a week-end à la radio de CBC (Audio – archives janvier 2014 – en anglais)
Article sur le projet dans le périodique Montréal en santé (Page 20 – bilingue)
The Gazette – The Homeless are us – Monique Polak raconte son expérience avec les Femmes de la rue (PDF – en anglais)
Entrevue à CJAD (lien ci-dessous) avec Monique Polak, Rachel Deutsh et Cindy de Native women’s shelter of Montréal (en anglais)

Les groupes communautaires impliqués

Foyer pour femmes autochtones de Montréal

Témoignage de Nakuset, directrice générale

« Historiquement, notre peuple partageait ses enseignements et ses légendes par le biais de la tradition orale. Depuis la conquête et la colonisation, notre voix a été étouffée. Affligé par les abus subis dans les pensionnats, notre peuple a été meurtri. Nous avons perdu ce que nous chérissions le plus : notre langue, nos cérémonies, notre attachement à la terre et notre capacité à transmettre la culture autochtone aux générations futures. Grâce au projet Before and After, nos résidantes retrouvent l’usage de la parole. Elles ont appris une façon nouvelle d’exprimer leur sagesse et leur expérience. L’expression créatrice est un instrument de guérison puissant. Ce projet a révélé chez nos résidantes des talents insoupçonnés. Il est inspirant et touchant de lire leurs œuvres et c’est un honneur de les connaître. Je suis très reconnaissante que nous ayons pu prendre part à ce projet. »

Site internet du Foyer pour femmes autochtones de Montréal

On Our Own O3

Témoignage de Linda Babins, directrice

« Je crois fermement à l’importance d’accorder aux gens une seconde chance. Je crois aussi à l’importance de saisir les occasions quand elles se présentent. La vie est compliquée et confuse, et il est rare d’atteindre le succès du premier coup. La plupart des gens doivent essayer de nouveau, surtout lorsque le but à atteindre en vaut vraiment la peine. En venant habiter à O3, de jeunes parents ont la chance de pouvoir choisir une nouvelle voie. À O3, nous offrons un programme continu visant au développement de l’amour de la lecture chez les enfants, en collaboration avec leurs mères. Nous espérons que cet amour les suivra tout au long de leur vie. Le projet Before and After parrainé par la Fondation Metropolis bleu nous a permis d’offrir à ces mères un programme créatif dans le cadre duquel elles peuvent explorer l’expression personnelle par le biais des mots et de la photographie. »

Site internet de OOO3

La Rue des femmes

Témoignage de Leonie Couture, directrice

Écrire…

« Écrire pour se révéler dans un geste de liaison et de recueillement. Je tends l’oreille à mes brises intérieures les plus profondes, les plus sacrées. Je saisis un à un les mots qui chuchotent, qui parlent, qui crient le plaisir ou l’indicible. Doucement ou en urgence je les couche sur la page blanche, par le miracle de ma plume. Une page blanche tout oreilles, qui ne se ferme jamais, toujours prête à entendre toutes les notes qui m’animent, du plus grand bonheur au plus grand malheur, de l’émerveillement à l’horreur. Écrire des mots de cœur, de direction et de sens. Des mots qui auscultent, palpent et cicatrisent mes brisures, avec des gestes relationnels qui s’enguirlandent à toi pour m’écrire et te lire, dans l’harmonie retrouvée de l’inclusion et de la connexion, dans l’intimité de nos humanités rassemblées. »

Site internet de La Rue des femmes

L’Auberge Transition

Témoignage d’Irene Jansson, directrice exécutive

« L’Auberge Transition est un organisme féministe dont la mission première est d’offrir un refuge, de l’information et des services de soutien psychologique et de suivi aux femmes qui font ou qui ont fait l’expérience de toute forme de violence conjugale. L’Auberge Transition est au service des femmes de toutes origines et de toutes cultures, qu’elles aient ou non des enfants. En sensibilisant le public, nous renseignons la communauté sur la nature et la portée de la violence conjugale, sur les mythes et les stéréotypes qui l’entourent souvent et sur les moyens possibles pour la contrer. Nous cherchons à briser l’isolement et à faire savoir au plus grand nombre de gens possible que de l’aide est disponible en tout temps pour les femmes et leurs enfants. Depuis 1975, l’Auberge Transition s’efforce d’éradiquer la violence et est témoin du courage du grand nombre de femmes et d’enfants qui viennent y trouver refuge chaque année. Bien qu’au refuge les femmes aient la chance de verbaliser leurs émotions, il leur est souvent très difficile de le faire. L’art thérapie et la musicothérapie ont toujours fait partie de leur processus de guérison, cependant, grâce à un programme innovateur, elles peuvent désormais s’exprimer par le biais de l’écriture et de la photographie. Le projet Before and After leur offre l’occasion de prendre des photos et d’ensuite transformer ces images en mots. Ces mots leur permettent de représenter leurs émotions et leur lutte contre la violence qu’elles ont vécues, sans jamais avoir à en parler à haute voix.

Plus d’information 514 481-0495

YWCA

Témoignage de Lilia Goldfarh, directrice de programmes et développement

« Le Y des femmes de Montréal accueille des femmes de tous âges et de toutes provenances, dont un grand nombre arrive tout juste au pays. Ces femmes sont à la recherche d’un lieu sûr et à l’abri où guérir de leurs souffrances, apprendre à se découvrir et se faire de nouvelles amies. Il faut souvent du courage pour surmonter les difficultés de la vie, et elles reprennent des forces en brisant l’isolement et en recherchant les occasions d’échange significatif. Le projet Before and After, véritable invitation à explorer le pouvoir de l’expression personnelle à travers l’écriture, s’accorde à notre mission qui est de donner voix aux réalités que vivent les femmes, à leurs aspirations et à leur désir de bâtir ensemble un avenir meilleur pour les femmes et les filles. »

Site internet du YWCA

Pavillon Mackenzie – Mission Old Brewery

Témoignage de Florence Portes, directrice

« Le temps d’une précieuse rencontre avec Angela et Carole, nos deux animatrices du Metropolis Bleu, les Voisines ont reçu en cadeau une page blanche, une invitation à la création poétique. Un peu curieuses, un peu inquiètes, qu’allaient-elles pouvoir dire avec les mots qu’elles avaient depuis si longtemps oublié de coucher sur du papier … Une image, un souvenir, que dire ? Réunies dans leur cuisine, tandis que les rires et les sourires délient peu à peu les langues, l’inspiration mijote à petit feu. Quelques semaines plus tard, les maux sont devenus des mots et des images. Leurs poèmes leur ressemblent, chargés de tendresse, de joie et de charme. Les images témoignent de leur originalité et de leur incroyable créativité. L’expérience est épatante, elle démontre le pouvoir extraordinaire de la confiance en soi, de la capacité de chacune à recevoir et à offrir. »

Site internet de Mission Old Brewery

Les auteures et photographes

Le lancement

Le livre a été officiellement lancé le 2 mai 2014 pendant le 16e festival Metropolis bleu en présence des participantes de tous les centres, des  auteures, des photographes et du public du festival. Une invitée prestigieuse, Carolina De Robertis, a été invitée à partager son expérience de la résilience par l’écriture. Ce fut un moment extraordinaire de partage et d’émotion. Les dames étaient fières de leur travail et du chemin parcouru pour retrouver confiance en elles-mêmes.

D4A_9687

L’exposition

Une exposition en 24 tableaux retraçant les étapes des ateliers d’écriture dans les 6 centres a été installée dans le hall d’entrée du festival. Les festivaliers ont pu découvrir ce programme et apprécier la force des textes et la beauté des photos.

Cette exposition tournera dans les différents centres.

pch-f-col   Amazon small coulor      logo-editiö